UTILE À SAVOIR

BULLETIN DE NOTES

Il est envoyé par e-mail le lendemain des jours de conseils de classes. Les conseils ont lieu soit le LUNDI soit le JEUDI
selon les classes. 

 

L'intitulé de chaque note indique la nature du travail, son titre et la date à laquelle ce travail a été remis.
Des abréviations sont fréquentes :

I.E. = interrogation écrite

I.O. = interrogation orale

P.Q. = petites questions

D.T. = devoir sur table

D.M. = devoir maison

CA = contrôle d'attention

Ex. = exercice ou E.S.T = Exercice sur table

QSTP = questions sur travaux pratiques

 

Dans la marge de droite du bulletin sont éventuellement portées des observations manuscrites, émanant de la réunion
des professeurs qui s'est tenue en fin d'après-midi. Elles sont portées par le professeur qui est "secrétaire de séance".

 

Les erreurs dans les bulletins sont dues à la hâte avec laquelle les nombreuses notes de chaque semaine sont traitées
(2000 environ le Jeudi, 1500 le Lundi). Il faut que les élèves les fassent rectifier, car elles pourraient entraîner des conclusions erronées lors des bilans de fin de trimestre. A cet effet, il leur suffit d'apporter le bulletin et le document en cause : devoir, interrogation écrite, mot du professeur qui a rectifié sa notation.

 
HEURE D'ENTRÉE, RETARDS, ABSENCES 

L'entrée en classe se fait 5 minutes avant l'heure : un élève qui arrive à 8h30 pour le cours de 8h30 est donc en retard.
Pour les retards de plus de 5 minutes, le cours est déjà commencé : le professeur décide s'il accepte ou non le retardataire.
S'ils sont importants, ou trop fréquents, les retards sont signalés aux parents et sanctionnés. Il faut toujours passer au bureau. Si les retards sont dus à la RATP ou à la SNCF, les élèves doivent apporter un justificatif et ils sont excusés.

IMPORTANT

 

Nous demandons que les absences nous soient notifiées à l'avance, ou, en cas de maladie,
au début même de la première demi-journée.

Si nous ne sommes pas avertis par la famille, nous prévenons par téléphone ou par mail. Les absences trop fréquentes
peuvent entraîner l'exclusion, même si elles sont excusées. Les parents ne doivent pas couvrir des absences ou retards
injustifiés de leurs enfants. 

 

Les familles sont prévenues à l'avance des dates de vacances scolaires ; sauf exception, avec accord préalable de la direction, les départs anticipés ou retours tardifs ne sont donc pas acceptés.

 

L'élève doit "rattraper", au besoin avec leçons particulières, les cours auxquels il a été absent.

 

S'il s'agit d'une petite absence prévisible, les devoirs ou leçons sont récupérés, les plannings, l’usage de la télécopie, d’internet
ou l’aide d’un camarade de classe permettent aux élèves de se remettre facilement à jour.

 
RÉCRÉATIONS 

Elles se tiennent le matin de 10h25 à 10h40, et l'après-midi, de 15h55 à 16h10. Les retours tardifs, après la récréation, sont à éviter et sont pointés comme des retards.

 
PLANNINGS 

Outre leur emploi du temps, les élèves reçoivent des plannings. Ces plannings indiquent les heures de cours et le travail à effectuer pour cette matière. La phrase "Oui, mais on ne suit pas le planning demande toujours à être vérifiée.

           

Les plannings ainsi que de l'emploi du temps peuvent être consultés sur ce site PLANNINGS

  

 
RÉPARATIONS 

Nous appelons "réparations" l'obligation dans laquelle peut se trouver un élève de venir à nouveau réciter une leçon.
Le système est appliqué pour des leçons accessibles, importantes, et dans les cas où une fraction notable de la classe
a été notée au-dessous de la moyenne. Une réparation doit être prise très au sérieux.

 

Elles sont placées le matin des jours de classe, à 7h45 ou 8h45, si les élèves ne rentrent qu'à 9h30.
Une absence y est fâcheuse et entraîne une demi-journée de consigne, une deuxième deux demi-journées de consigne,
une troisième quatre demi-journées de consigne et une quatrième entraîne l'exclusion de l'établissement.
Une maladie un jour de réparation doit nous être signalée avant 7h45 afin d'éviter de transformer un réveil
tardif en maladie de circonstance.

 

Si, malgré deux "tours" de réparation, un élève ne sait toujours pas sa leçon, il n'a plus droit qu'à un tour, qu'il doit passer
dans un délai d'un mois, sous peine d'exclusion. Un "3ème tour" appelle donc une véritable mobilisation et éventuellement
des mesures de soutien. Un échec à un 3ème tour de réparation entraîne l’exclusion de l’élève. 

 
CONSIGNES

Des convocations à L'École le Mercredi, le Samedi, peuvent aussi répondre à toute autre raison : devoirs mal faits ou non faits, retards trop fréquents, faits de discipline, moyenne imposée non atteinte etc...

 
SOUTIENS

L'École prend en charge tout ce qui est collectif (cours supplémentaires, cours de soutien, groupes, etc) et parfois des leçons particulières en cas d'absence prolongée pour cause de maladie.

 

Dans tous les cas nous mettons les élèves et les répétiteurs en contact : ils choisissent l'horaire, échangent leurs numéros
de téléphone et s'informent directement en cas d'absence ou de changement d'horaire.

 
DIVERS

Si un élève est mis à la porte d'une heure de cours, il doit se présenter au bureau. Mais de toute façon c'est grave.
Et cela le devient beaucoup plus s'il "néglige" d'aller signaler son exclusion.

 

De même, à un retour d'absence, il est bon de venir s'annoncer au bureau. Et pour un travail non fait, il vaut mieux le dire
avant le cours car pendant le cours, le professeur est en fonction et ne peut guère entendre les exposés de motifs à caractère personnel. On peut aussi écrire : le billet par lequel un élève explique à un professeur telle ou telle situation est pris au sérieux.

 

 L’usage des téléphones portables est strictement interdit à l’intérieur de L’École.  Les téléphones et autres appareils à sonnerie ou vibrations doivent être éteints à l'intérieur de L'École et rangés. Dans le cas contraire ils seront systématiquement confisqués et seuls les parents pourront venir les récupérer.

Conformément à la loi sur les téléphones portables au collège, les portables des élèves de 3ème seront ramassés le matin et restitués à 12h30, il en sera de même l’après-midi.

 

Afin d’éviter les pertes et les vols, les élèves ne doivent pas apporter à L’École des sommes d’argent dépassant le strict nécessaire, ni d’objets de valeur.

 

De plus, les élèves ne doivent pas laisser de portable, Ipod ou autres objets dans leur sac, dans leur veste ou manteau.

 

L’École n’est pas responsable des vols qui pourraient être commis par des élèves ou des éléments extérieurs.

 

Nous demandons aussi aux élèves d’inscrire leur nom sur leurs livres, cahiers, calculatrices, trousses, … afin de pouvoir leur restituer en cas d’oubli, d’inversion ou de subtilisation et de ne laisser aucune affaire en classe le soir.

 
CONTACTS

Pour les parents des élèves de 3ème, 2nde, 1ère et Terminale, il y a une réunion précédée et/ou suivie de conversations individuelles parents - professeurs, et de toute façon les rendez-vous individuels sont faciles, il suffit d'user du téléphone.

 

Il est bon de tenir compte des deux points suivants :

 

  • le rendez-vous pour "savoir comment vont les choses à L'École" peut souvent être remplacé par un coup de téléphone.
    Si quelque chose ne va pas, nous appelons.

 

  • par contre, ce sur quoi l'École regrette toujours de n'être pas, ou pas assez tôt renseignée, ce sont les événements
    familiaux importants (en particulier les absences des parents et les problèmes de santé des proches)
    .

 

Pour les élèves, le bureau "du bas" est là pour les questions administratives (certificats de scolarité, billets à remettre, etc...). Il prend aussi les rendez-vous des élèves avec les professeurs ou le directeur. Les "contacts élèves" y sont d'ailleurs
une fonction majeure
. On y trouve les "éventuels" (d'anciens élèves, dont le nom indique le rôle) et une responsable,
qui peut servir de "médiatrice".

 
EMBOUTEILLAGES

Leçons et devoirs ne sont pas forcément répartis de façon égale selon les jours de la semaine ; les élèves ont donc intérêt
à faire leurs devoirs à l’avance et le planning le leur permet. De plus, ils doivent tenir compte du travail supplémentaire
(réparation, devoirs à refaire) qui peut être imposé à court terme.

 

En somme, les "coups de feu" sont un peu dans la nature des choses quand on fait de l'enseignement intensif.
Mais il convient d'essayer d'en réduire les dommages ; les coups de téléphone des parents, et surtout les interventions
des élèves sous forme individuelle ou collective, auprès du professeur intéressé (mais "à froid" s'il vous plait, et jamais
pendant le cours) sont toujours étudiés avec soin. On peut exceptionnellement donner un jour ou deux de repos à un élève
fatigué ; on peut aussi changer un planning, quand les faits dictent leur loi.

 
 
LES BAVURES

Sous forme de négligences, d'erreurs, ou même d'injustices, elles sont inévitables : nous sommes hommes, et l'erreur...
Toutefois la vigilance, le "tutorat", les échanges lors des conseils de classe en réparent ou en rectifient beaucoup. Mais surtout
les élèves peuvent avoir dans l'esprit les deux idées suivantes : d'une part, les professeurs sont des gens plutôt gentils ;
ils savent qu'en reconnaissant une erreur ils ne perdent que peu, ou rien, en "pouvoir", et gagnent beaucoup en réputation,
en crédit moral.

 

D'autre part, nous tâchons que notre système scolaire, tout en restant organisé, soit cependant ouvert aux changements.
Quelle autre voie y a-t-il, si un système veut rester en état d'ouverture, que de repérer ses fausses manœuvres,
ses "points noirs" ? Donc, qu'on nous les signale.

 

Voilà bien des choses. Mais outre qu'elles sont utiles pour la vie quotidienne à L'École, elles en dépeignent bien l'allure.

 

Et on le voit bien, elles viennent du désir d'éviter tout arbitraire, et de donner sa part au travail.

Dernière mise à jour en juin 2017.

24 rue de l'Ingénieur Robert Keller

75015 Paris

Tél. : 01 45 77 85 32 

Fax : 01 45 77 93 99

e-mail : ecole.maigret15@gmail.com

  • Facebook Clean Grey
  • LinkedIn Clean Grey

© 2019 L'École Maigret - © Crédits Photos Martin Depalle

Télécharger
la présentation

de L'École